RSS
RSS


NC18 - Contient de la violence et de l'érotisme

2032, le visage de Chicago a bien changé... Et celui de la communauté thérianthropique également...
 
Nous sommes en avril 2032, l’hiver se termine enfin sur Chicago et après des neiges et des gelées
quelques peu excessives, le soleil commence à pointer le bout de son nez ! Il ne fait pas encore très
chaud et il faut donc continuer à se couvrir pour sortir, mais les rayons viennent redonner meilleure
mine à la ville et les gens viennent de nouveau se poser en terrasse pour prendre un café !
Les clans ne peuvent que constater la nette augmentation des disparitions. Les Bastardos quant à eux
s’énervent encore un peu plus sur le fait que quelqu’un vient vendre de la marchandise qui n’est pas
la leur sur leur territoire (même si tous les territoires restent touchés) et les esprits s’échauffent
de ne pas arriver à trouver qui sont les coupables !

 :: Introduce yourself :: Fiches prédéfinies Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
La Padilla Bastarda
Game Master
La Padilla Bastarda J7v1
Race : PNJ - Maître du jeu
Autre
Messages : 333
Points rp : 3
PNJ
Game Master
PNJ



Dim 10 Fév - 16:30


La Padilla Bastarda




  • Luis Flores – Jefe – singe ou scellé – Libre
  • Santiago Ramirez – Tienentes – ours – Libre
  • Alexis Matthews – Asesinos – crocodile – Libre
  • Ruvim Crncevic – Traficantes – chiroptère – Libre


Revenir en haut Aller en bas
Game Master
La Padilla Bastarda J7v1
Race : PNJ - Maître du jeu
Autre
Messages : 333
Points rp : 3
PNJ
Game Master
PNJ



Dim 10 Fév - 16:33
Luis Flores


©️ Kai – Valentina-Remenar
Race : Singe ou thérianthrope scellé – American Pit Bull Terrier bicolore blanc et brun (Canis lupus familiaris) – semi-moyen gabarit
Age : 26 ans – 18 Novembre 2006
Origines : Américano-colombien
Nationalité : Américain
Orientation : (libre)
Métier : Jefe du gang des Bastardos
Groupe : Padilla Bastarda

Qualités : Attentionné – Responsable – A l’écoute – Observateur – Ambitieux – S’adapte vite
Défauts : Colérique – Impulsif – Violent – Têtu – Agressif – Méfiant – Encore immature du à son jeune âge – A tendance à facilement vouloir répondre avec ses poings
Aime : Sa mère – Ses sœurs – Être celui qui décide – Passer des soirées à la Gallina Gritanda avec son gang – (libre)
Déteste : Les refus – Les ennemis de son gang – La police – Les Nameless – Qu’on lui dise ce qu’il doit faire – (libre)

Physique : 1,82m pour 88kg, il a la peau légèrement foncée de base, du à ses origines colombiennes, avec des cheveux bruns et des yeux noir. Il possède quelques cicatrices du fait de vivre dans la rue depuis ses 14 ans et est régulièrement blessé, mais ce sont souvent des blessures bénignes à cause de son penchant pour la bagarre. Avatar discutable.

Histoire : Fils d’une émigrée colombienne singe, Luis a toujours vécu dans la précarité d’une famille nombreuse et monoparentale d’une mère canidé, de petit gabarit (père singe ou pitbull donc, même si Luis ne l’aura jamais connu, raison du scellement à voir). En effet, il est l’aîné de quatre demi-sœurs, toutes des singes, dont il a dû s’occuper dès tout jeune, car sa mère cumulait les petits boulots pour pouvoir les nourrir.
Il a très tôt intégré un cartel sudaméricain, pour tenter de ramener un peu d’argent à la maison, commençant à l’âge de 14 ans en tant que mule pour des trafiquants de drogue, avant de peu à peu monter les échelons.
Il réchappe de très peu aux descentes de police qui finissent pas démanteler le gang dans lequel il se trouvait et tente pendant plusieurs mois de vivre du racket, ne sachant rien faire d’autre et ayant été déscolarisé très tôt.
C’est à l’âge de 18 ans qu’il décide alors de remonter un nouveau gang pour récupérer les divers marchés qui furent abandonnés avec la destruction des anciens cartels, avec l’aide de gamins et autres délinquants, survivant de groupes démantelés.
Petit à petit le gang finit par prendre de l’ampleur, jusqu’à devenir ce qu’il est actuellement. Même s’il doit leur stabilité principalement à ses Tienentes, qui sont là pour l’épauler et éviter que la fougue de sa jeunesse ne les fasse rapidement démanteler par la police. Il commence à voir son terrain empiéter par les Nameless et ne rêve que d’une chose, écraser les impertinents qui osent marcher sur ses plates-bandes. Même s’il ne sait pas encore qu’il s’agit d’un groupe rival pour les détruire et c’est, là encore, ses lieutenants qui tentent de le freiner pour éviter un bain de sang inutile. Pour l’instant.
Proposé par : Game Master
 

Relations:
 
Revenir en haut Aller en bas
Game Master
La Padilla Bastarda J7v1
Race : PNJ - Maître du jeu
Autre
Messages : 333
Points rp : 3
PNJ
Game Master
PNJ



Dim 10 Fév - 16:33
Santiago Ramirez


©️ Nicolas Brown – GANGSTA.
Race : Thérianthrope ours – Grison de Nelson (Galictis vittata canaster) – petit gabarit
Age : 33 ans – 04 Juin 1999
Origines : Mexicaines
Nationalité : Américain
Orientation : Greysexuel – Ambivalent
Métier : Tenientes assigné au trafic d’arme du gang de Bastardos
Groupe : Padilla Bastarda

Qualités : Calme – Patient – A l’écoute – De bons conseils – Tempéré
Défauts : Râleur – Facilement exaspéré – Grossier – Vulgaire – Bourru – Brusque
Aime : La tranquillité – Veiller sur les autres (même s’il ne l’avouera jamais) – (libre)
Déteste :  (libre)

Physique : 1,69m pour 85kg, Santiago est plutôt petit et cela a été et est toujours source de moquerie de la part des personnes qui le croisent. Cependant, sa petite taille n’empêche en rien sa rapidité et le rend imprévisible face aux personnes qui le sous-estiment à cause de cela. Il est brun aux yeux marrons, avec un tatouage dans le dos (signification libre) et des cicatrices un peu partout sur le corps.

Histoire : Santiago a débarqué avec sa famille aux États-Unis, lorsqu’il était encore tout jeune. Ses parents, un grison de Nelson, comme lui et une blairelle d’Amérique, tout deux de semi-moyen gabarit. De part leurs origines, ont toujours eu du mal à trouver un travail stable et ils enchaînaient les petits boulots pour essayer de joindre les deux bouts. Il a donc très tôt suivi l’exemple de ses parents, en arrêtant l’école pour pouvoir travailler et les aider à vivre.
C’est à l’âge de 18 ans qu’il se retrouve embrigadé dans les affaires de drogues dans son quartier et qu’il se fait recruter par un cartel mexicain.
Petit et chétif comme il l’était, personne ne faisait attention à lui en tant que mule, mais il a du se forger, pour pouvoir se protéger lui-même des multiples agressions des autres gangs. Il s’est vite démarqué lors des rixes dans les ruelles et a également très vite pris en masse, même si sa petite taille n’a pas changé depuis, et qu’elle lui confère toujours un effet de surprise.
Il a grimpé les échelons du cartel dans lequel il se trouvait jusqu’à devenir un homme de main respecté, que les mauvais payeurs craignaient. Jusqu’à ce que son gang se fasse démanteler par des informations anonymes données à la police, lorsqu’il avait 20ans.
Il resta 5 années en prison avant d’en sortir pour bonne conduite (+ autre raison à pourquoi n’avoir pris que 5 ans et non 18ans, possible) et c’est à ce moment-là qu’il rencontra Luis Flores, qui cherchait à reconstituer un gang plus fort que les précédents, avec les rescapés des cartels de Chicago. Ne trouvant pas de boulot à cause de son passé dans les cartels, puis en prison, et ayant déjà une expérience dans le domaine, Santiago accepta de suivre Luis ainsi que de l’aider à monter leur propre cartel.
C’est une personne d’apparence très calme, qui est là pour tempérer son boss, mais qui peut se montrer extrêmement vulgaire et choquant dès qu’il ouvre la bouche, ayant un langage particulièrement fleuri, que cela soit en anglais ou en espagnol. Même s’il a une préférence pour les insultes de sa langue natale.
Proposé par : Game Master
 

Relations:
 
Revenir en haut Aller en bas
Game Master
La Padilla Bastarda J7v1
Race : PNJ - Maître du jeu
Autre
Messages : 333
Points rp : 3
PNJ
Game Master
PNJ



Dim 10 Fév - 16:34
Alexis Matthews


©️ Jack – Mass Effet
Race : Thérianthrope crocodile – Caïman du Mexique (Caiman crocodilus chiapasius) – moyen gabarit
Age : 28 ans – 23 Janvier 2004
Origines : Americano-nicaraguayennes
Nationalité : Américaine
Orientation : Bi ou homosexuelle – Dominante
Métier : Asesinons – Revendeuse d’armes des Bastardos
Groupe : Padilla Bastarda

Qualités : Hargneuse – Énergique – Franche – Spontanée – Extravertie – Sens des affaires – Indépendante
Défauts : Grossière – Impertinente – Impulsive – Goguenarde – Cynique
Aime : L’alcool – Faire la fête – La franche camaraderie – (libre)
Déteste : Qu’on lui donne des ordres – Les trucs de fille – (libre)

Physique : 1,74m pour 70kg, elle a très peu pris de ses origines nicaraguayennes et ressemble énormément à son père, même si sa peau n’est pas aussi clair que les Américains. Son corps est entièrement recouvert de tatouage et possède des cheveux bruns (avec un side-cut ou complètement rasé, nous laissons le choix au joueur des images qu’il préfère ! Elle peut également commencer avec les cheveux longs, puis les raser in-rp, ou inversement !).

Histoire : Née de l’union d’une crocodile de semi-moyen gabarit et d’un serpent semi-gros gabarit, Alexis est la fille illégitime d’un politicien Américain, avec une émigrée Nicaraguayenne. Pour s’assurer du silence de cette dernière, suite à cette liaison alors que l’homme était marié, il lui envoya régulièrement de l’argent pour vivre et s’assurer qu’elle se taise.
Cependant, la mère d’Alexis se complut à brûler la chandelle par les deux bouts, dépensant l’argent comme bon lui semblait, sortant s’amuser avec des hommes, s’achetant des vêtements hors de prix en délaissant l’éducation de sa fille, livrée à elle-même.
Quand sa mère mourut dans un accident de voiture, suite à une consommation excessive de stupéfiants, son père refusa de la reconnaître et Alexis fut mise en foyer à l’âge de 13 ans. Elle n’était déjà pas une enfant très bien équilibrée en étant délaissée par sa mère depuis sa tendre enfance, mais se retrouver livrée à elle-même n’arrangea pas les choses.
Elle devint une adolescente très violente, en continuelle rébellion contre les figures d’autorité qui l’entouraient, ballottée de foyer en foyer, d’école en école, jusqu’à ce qu’elle abandonne complètement cette dernière et qu’on la lâche dans la rue à 18 ans.  
Elle se débrouilla pendant 2 ans pour survivre comme elle le pouvait, en se battant, volant et revendant le fruit de ses larcins, jusqu’à ce qu’elle se fasse remarquer par Santiago Ramirez, qui reconnut ses capacités et lui proposa d’intégrer le gang dans lequel il se trouvait. Elle commença alors en tant que dealeuse, avant qu’il ne la fasse changer de secteur pour en faire une revendeuse d’armes, en découvrant son sens aiguë des affaires et sa fidélité à leur cartel.
Proposé par : Game Master


Relations:
 
Revenir en haut Aller en bas
Game Master
La Padilla Bastarda J7v1
Race : PNJ - Maître du jeu
Autre
Messages : 333
Points rp : 3
PNJ
Game Master
PNJ



Jeu 20 Juin - 11:21
Ruvim Crncevic


©️ Uta – Tokyo Kushu
Race : Thérianthrope chiroptère – Grand rhinolophe (Rhinolophus ferrumequinum) – moyen ou semi-moyen gabarit
Age : 26 ans – 13 Octobre 2006
Origines : Serbes
Nationalité : Américain
Orientation : Pansexuel – Ambivalent
Métier : Traficantes – Scientifique des Bastardos et étudiant en chimie
Groupe : Padilla Bastarda

Qualités : Précoce – Hypersensible – Artiste – Doué en chimie – Observateur – (libre)
Défauts : Dépressif – Distrait – Mélancolique – Masochiste – Pessimiste
Aime : Dessiner, surtout des portraits – La musique punk/rock – La tranquillité – L’obscurité – Être seul – Libre
Déteste : L’obscurité – Être seul – Finir abandonné – Le soleil – Les endroits bondés – (libre)

Physique : 1,84m pour 70kg, il n’est pas très épais et a beaucoup de mal à retenir les graisses. Brun aux yeux marrons, il s’est fait tatouer pratiquement tout le corps, dont le blanc des yeux et possède de nombreux piercings, ainsi que des scarifications sur tout le corps.

Histoire : Fils de réfugiés Serbes venus vivre aux États-Unis pour fuir la guerre de Bosnie. Ses parents ont reçu une autorisation de séjour sur le sol Américain, à condition qu’ils intègrent le programme de repeuplement des espèces de thérianthropes disparus, suite à une test médical ayant révélé qu’ils possédaient des gènes de chiroptères.
Né un vendredi 13 d’une mère vipère poids moyen et d’un père chien courant de petit gabarit, Ruvim a toujours vécu à Pilsen avec eux. Ses parents ont toujours eu énormément de mal avec l’anglais, vivant dans une communauté quasi-exclusivement slave et dès tout jeune, il devait faire le traducteur pour ces derniers.
Ne vivant pas suffisamment de la bourse perçue pour avoir engendré un chiroptère, car ne travaillant pas, son père se mit à produire de la méthamphétamine et à la vendre dans les quartiers de Pilsen pour gagner assez d’argent pour envoyer Ruvim à l’université.
Il s’avéra que le jeune homme était très doué dans les sciences, notamment en chimie moléculaire, qu’il comparait systématiquement au laboratoire de son père. Ce fut donc dans ce domaine-ci qu’il étudia, ses parents refusant catégoriquement qu’il fasse de l’art, malgré que ce soit son rêve, prétextant qu’il ne pourrait jamais gagner sa vie avec ça.
Son père fut abattu par les Bastardos pour avoir produit et vendu des drogues sur leur territoire lorsqu’il a eu 20 ans, sa mère et lui aurait dû être également tués en représailles, mais il réussit à négocier leur survie en leur proposant de travailler pour eux. Avec ses connaissance en chimie et pour avoir assisté son père par le passé, il avait les capacités de produire des drogues et encore plus s’il continuait ses études. Cela fait donc 6 ans qu’il travaille à produire de la méthamphétamine et de la cocaïne pour eux, tout en tentant de s’occuper de sa mère fragilisée psychologiquement depuis la mort de son père.
Ruvim a toujours été un enfant très sensible, rejeté par les autres car ne s’intéressant pas aux mêmes choses, préférant rester des heures à observer les couleurs des ailes des papillons, plutôt que de jouer avec les autres. Il était naturellement un enfant renfermé et très pessimiste et la mort de son père n’a fait que provoquer en lui une grave dépression dont il n’arrive pas à se sortir, prenant des anti-dépresseurs sur auto-médication.
Proposé par : Rory Jefferson


Relations:
 

_________________



Pensez à voter toutes les 2h pour gagner des points de vote !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: