RSS
RSS


NC18 - Contient de la violence et de l'érotisme

2032, le visage de Chicago a bien changé... Et celui de la communauté thérianthropique également...
 
Nous sommes en avril 2032, l’hiver se termine enfin sur Chicago et après des neiges et des gelées
quelques peu excessives, le soleil commence à pointer le bout de son nez ! Il ne fait pas encore très
chaud et il faut donc continuer à se couvrir pour sortir, mais les rayons viennent redonner meilleure
mine à la ville et les gens viennent de nouveau se poser en terrasse pour prendre un café !
Les clans ne peuvent que constater la nette augmentation des disparitions. Les Bastardos quant à eux
s’énervent encore un peu plus sur le fait que quelqu’un vient vendre de la marchandise qui n’est pas
la leur sur leur territoire (même si tous les territoires restent touchés) et les esprits s’échauffent
de ne pas arriver à trouver qui sont les coupables !

 :: Let's start :: Rules and laws Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
4) Les clans
Game Master
4) Les clans J7v1
Race : PNJ - Maître du jeu
Autre
Messages : 267
Points rp : 3
PNJ super stalkeur ↕
Game Master
PNJ super stalkeur



Lun 7 Jan - 11:52

Les Clans


À Chicago, les anciennes mafias ont été démantelées par la police, ou écrasées par de nouvelles concurrentes, aux méthodes pas si différentes, mais aux groupes bien plus diversifiés. En effet, là où seul les hommes de certaines ethnies pouvaient rejoindre une famille, nous retrouvons maintenant des femmes, et les origines des uns ou des autres ne sont plus si importantes. Même s’il arrive que nous retrouvions, tout de même, une certaines régularité. Cohabite donc maintenant dans Chicago, plusieurs clans, d'influences, idéaux et d'intérêts bien divers. Certains se battent pour obtenir la suprématie sur la ville, d'autres sont là pour tenter de les en empêcher et d'autres encore, cherchent simplement à vivre tranquillement sans qu'on vienne les importuner. Mais généralement, les plus faibles se retrouvent souvent à seconder les plus forts, que cela soit de leur propre volonté ou non…

La Jackowo’s Corporation est l’un des groupes les plus anciens, depuis la purge des anciennes mafias. Majoritairement d’origines des pays d’Europe de l’Est, ainsi que de l’Asie du sud-est. Ils contrôlent tout North Side, qui se trouve être leur territoire depuis maintenant près de treize ans. Assez traditionnel, leur spécialité est le trafic d’argent, que cela soit parce qu’ils possèdent les casinos et autres lieux de distraction de la ville, mais également en contrôlant tous les prêteurs sur gages de Chicago. Ils sont également spécialistes pour faire des crédits à tous, mais avec des taux d’intérêts énormes, qui vous feront vite finir en tant que prostitué dans la rue à leur compte, si vous ne les remboursez pas. Ils sont également dans l’immobilier et pratiquent le racket en imposant leur protection à tous les commerçants de North Side. Ils ont énormément d’influence sur les politiques de la ville. Ils s’entendent bien avec la Nowakowski Family avec qui ils font très régulièrement affaire, même s’ils leur arrivent de se faire un malin plaisir à piétiner leurs plates bandes en lâchant leurs prostitués sur le trottoir. Douce revanche par rapport au fait qu’ils tolèrent le host-club de cette dernière, qui se trouve sur leur territoire.

La Padilla Bastarda, plus communément appelée le gang des Bastardos, contrôle tout West Side. La plupart des membres sont d’origine sud-américaine, voire plus précisément, porto-ricaine pour une majorité d’entre eux. A l’origine, ils étaient des petits groupes éparpillés dans la ville et dealant pour les autres mafias ou dans leur dos, mais ils se sont rassemblés en un gang depuis près de huit ans. Leur spécialité est le commerce de drogues, plus spécifiquement de la cocaïne, même s’ils possèdent d’autres marchandises, ainsi que du trafic d’armes. Moins subtils et expérimentés que la Corporation dans leur démarche. Ils sont ceux qui ont le plus de démêlés avec la police et sont considérés un groupe assez violent. Chez eux il n’est pas question de trouver un autre moyen de les rembourser si vous n’avez pas l’argent qu’ils vous demandent, ils vous tuent et point barre. A la limite, si vous avez un physique qui peut intéresser la Nowakowski Family, alors ils vous vendent à eux pour rembourser vos dettes. Ils dénigrent la Jackowo’s Corporation pour leur côté traditionaliste qui fait que selon eux, ils passent plus de temps à parler qu’à agir. Mais respectent tout de même leur ancienneté, sachant que chacun respecte les limites de territoire de l’autre. Ils sont cependant très à cran à cause de la proximité des Nameless avec leur territoire, et attendant la moindre occasion pour leur déclarer la guerre.

La Nowakowski Family est l'une des plus vieilles mafia encore en activité de Chicago, cette dernière ayant réchappé de la purge des gangs, il y a une vingtaine d’année. Cette famille, assez petite comparée aux trois autres, est exclusivement dans la prostitution et le commerce d’informations, tenant une maison-close dans Downtown, qui est un endroit neutre, ainsi que le Host-club dans North Side. La police tolère leur trafic, mais garde tout de même un œil sur eux. Ils sont en bonne entente avec la Jackowo’s Corporation avec qui ils partagent le plus régulièrement leurs informations, le plus souvent par le biais du Host-club qui se trouve sur leur territoire. Mais entretiennent également des relations cordiales avec le gang de la Padilla Bastarda, qui leur vend de temps en temps de nouvelles recrues. Les relations avec les Nameless sont néanmoins beaucoup plus tendues, se méfiant énormément de ces derniers et du fait qu’ils semblent un peu trop s’intéresser aux deux autres clans. Elle les soupçonne de tenter de les faire tomber et d’être les prochains, même s’ils n’ont encore aucune preuve et que leur neutralité les rend, pour l’instant, intouchables.

Les Nameless sont le groupe le plus récent à apparaître à Chicago, ayant commencé à se former quatre années auparavant, mais ne commençant que maintenant à agir. Ils vouent une haine sans limite à la Jackowo’s Corporation ainsi qu'aux Padilla Bastarda, et jugent les méthodes de la police trop superficielles pour être réellement efficaces. Ils se sont donc formés après avoir vu que les choses n'avançaient pas, ou pas assez rapidement pour eux du côté de la Justice. Ils agissent donc en dehors de la loi, n'éprouvant aucun scrupule à user de tous les moyens pour se débarrasser des deux autres clans, tel que le meurtre ou la distribution de drogues mortelles. Ils sont en entente cordiale avec la Nowakowski Family, même si chacun ne porte guère l’autre dans son cœur. Ils ne cherchent pas à détruire ces derniers, tout simplement parce qu’ils peuvent avoir des informations utiles à leur donner. Mais à partir du moment où les informations ne seront plus suffisamment intéressantes pour eux, et qu’ils en auront fini avec la Corporation, ainsi que le gang des Bastardos. Leur attention sera toute tournée vers eux… Ils ont établi leurs quartiers dans South Side, dont ils n’ont pas eu trop de mal à prendre le contrôle à cause des violences qui y régnaient. Les origines ethniques de leurs membres sont beaucoup plus variées, regroupant essentiellement des victimes des deux autres gangs, même si l’on trouve beaucoup d’Irlandais, d’Afro-américains et chinois dans leurs rangs, par leur influence à leur emplacement géographique. Ils commencent tout juste à se mettre à agir, en écrasant les plates bandes de la Padilla en distribuant des drogues mortelles sur leur territoire.

Le Chicago Police Department est la police municipale de Chicago. Tout comme les services municipaux de la ville, il est placé sous la juridiction du maire. Cela fait maintenant près de deux siècles que le CPD existe à Chicago et qu’il combat la criminalité, en faisant l’une des plus anciennes forces de police moderne du monde. Elle est divisée en trois Districts, dont un dans North Side, un autre à West Side et le siège social, à Downtown, dans la zone neutre de la ville. Leur emplacement justifie donc le choix des Nameless à aller s’installer dans South Side pour plus de tranquillité. Leur rôle n’est pas uniquement de contrecarrer les mafias de la ville, mais c’est devenu leur activité principale, depuis le démantèlement des anciennes mafias et l’arrivée de nouvelles au cours des vingts dernières années. Ils tolèrent la présence de la Famille Nowakowski par le faire que leurs activités sont réglementées, mais se frictionnent constamment avec les Bastardos qui sont moins discrets que la Jackowo’s Corporation dans leurs activités. Qu’ils ont du mal à déjouer, pour ces derniers. Ils savent que quelques chose se trame dans la South Side, mais n’ont pas encore pu évaluer le potentiel danger que représentaient les Nameless.

Revenir en haut Aller en bas
Game Master
4) Les clans J7v1
Race : PNJ - Maître du jeu
Autre
Messages : 267
Points rp : 3
PNJ super stalkeur ↕
Game Master
PNJ super stalkeur



Dim 27 Jan - 11:05

La Jackowo’s Corporation



Présentation


La Jackowo’s Corporation est à l’origine un petit groupe criminel créé en 2019 par Valentin Piotrowski dans North Side, dans le quartier du même nom. C’était une petite entreprise de prêts, qui a petit à petit gagné en influence, rachetant d’autres prêteurs sur gages, avant de commencer à investir dans les casinos et autres lieux de distractions, où l’argent circulait énormément. Gagnant de plus en plus en puissance, ils surent exploiter les informations sur les autres gangs et mafias qui peuplaient Chicago, que leur vendirent la Nowakowski Family. Puis ils réussirent à les faire couler une à une, par leurs propres moyens tel que le chantage, ou bien en envoyant des informations anonymes à la police.
Ils étaient un groupe d’abord essentiellement composé de Polonais, mais au fur et à mesure qu’ils grossirent, les origines de leurs membres s’élargirent d’abord aux immigrés de l’Europe de l’Est, puis à des populations asiatiques, à l’image des communautés de North Side. Même si les populations ne sont pas fixées, tout comme les origines des membres de la Corporation.
Ils sont ce qui se rapproche le plus des mafias américaines d’origines, essentiellement de par l’organisation de la hiérarchie. Mais on retrouve également chez eux, une manière de faire fonctionner leur trafic, similaire à celle des yakuzas, de par la taxe de protection qu’ils imposent aux commerçants de North Side, ainsi que leur contrôle sur les établissements où l’on joue de l’argent.


Les membres


♣ Le Patron : (1/1) Valentin Piotrowski, il est le fondateur de la Jackowo’s Corporation et son patron incontesté. Il perçoit un « tribut » de la part de ses membres, à chaque fois qu’une opération est organisée sur leur territoire. Le Patron a tous les droits sur ses membres, sur lesquels il règne en dictateur. S’il se fait incarcérer, cela sera son second qui dirigera l’organisation à sa place. S’il vient à mourir ou à prendre sa retraite, le nouveau Boss sera selon ses désirs écrits ou oraux.

♣ Le Second : (0/1) Désigné par le Patron, il est le deuxième dans la hiérarchie du clan, celui qui transmet les ordres du Boss aux Capitaines et qui retransmets les rumeurs récoltées au Patron. Il récupère un pourcentage sur les tributs destinés au Boss et gère toutes les activités de la Corporation, dirigeant lui-même l’activité la plus lucrative du clan, qui est la gestion des casinos.

♣ Le Conseiller : (0/1) Troisième dans la hiérarchie, il est le bras droit du Patron et gère toute l’administration de la mafia. Il est choisi par le Patron et est la personne en laquelle il a le plus confiance, et respecté par les autres membres. Pouvant servir d’arbitre, il agit essentiellement dans l’ombre et il n’est donc pas rare que seul les hauts placés de la famille connaissent sa véritable identité. De part sa position, il est naturellement exclu de la succession du Patron, pour ne pas être influencé par un potentiel désir de pouvoir, et gère la collecte des informations des Nowakowski.

♣ Les Capitaines : (1/3) Ils gèrent chacun l’un des secteurs d’affaire de la Corporation.
L’un s’occupe du groupe chargé de la collecte des taxes et de l’intimidation des commerçants pour qu’ils payent cette dernière, mais également de la protection de ceux payant la taxe, c’est le Capitaine des Trèfles.
Un autre gère les crédits accordés et les prêteurs sur gages, ainsi que de l’intimidation auprès de ceux qui ne les remboursent pas, sous le nom de Capitaine des Piques et qui '' est autre que Marius Piotrowski, le fils du Patron.
Le troisième, le Capitaine des Cœurs, va gérer la prostitution s’occupant de récupérer ceux n’ayant pas payé leurs dettes auprès du capitaine concerné. Il gère la clientèle, les prostitué(e)s et leur garde du corps, ainsi que de récupérer l’argent.
Chaque capitaine doit reverser ses gains au Second et au Patron, et s’occupent des directives dans son secteur d’activité, incluant le meurtre.

♣ Les Soldats : (3/X) Intouchable par les autres membres de la Corporation, seul le Patron a le pouvoir de le faire éliminer. Ce sont des membres de confiance et ils sont la partie active du clan, étant ceux qui exécutent les ordres qui leur sont donnés par leurs supérieurs, tels que le racket, l’intimidation, le meurtre, l’extorsion, la protection, surveillance des prostitué(e)s, etc. ils perçoivent un pourcentage sur les activités auxquelles ils participent et peuvent utiliser le réseau de la famille.
Chaque soldat appartient à une branche précise du secteur d’activité et est dirigé par le capitaine commandant ce secteur : Il y a ceux qui s’occupent de la collecte des taxes et de la protection des commençants la payant, possédant le nom des Soldats de Trèfle. Les Soldats de Pique, sont ceux qui s’occupent de récupérer l’argent des prêts impayés, quitte à récupérer les victimes ou membres de la famille de la victime, pour les redonner à ceux qui s’occupent de la prostitution. Ces derniers sont les Soldats de Cœur et font office de mac’, chaque soldat s’occupant de un(e) prostitué(e) qu’il surveille et protège, récupérant l’argent des passes pour le remettre à leur capitaine.
Ceux étant employés dans le casino répondent au nom de Soldat de Carreau, sont directement supervisés par le Second et ceux s’occupant de l’espionnage et des informations, sous l’appellation des Soldat Jocker, sont sous les ordres du Conseiller.

♣ Les Associés : (2/X) Ce sont des personnes travaillant pour la Corporation, mais n’étant pas membres, contrairement aux Soldats. Ils peuvent être soit des personnes faisant le même genre de travail que les Soldats pour ne pas attirer l’attention sur la Corporation (dans ce cas-là, ce sont souvent des Associés faisant ce travail pour devenir de potentiels Soldat), comme ils peuvent être des personnes avec qui la Jackowo’s fait des affaires, tel que les politiciens corrompus, ou autres. Mais chaque membre de la famille a commencé Associé, avant de devenir Soldat, puis de gravir les échelons.

♣ Les Prostitués : (2/X) Ils ne font pas partie de la Corporation, contrairement aux autres, et sont souvent des personnes ou proches d’une personne n’ayant pas pu payer leurs dettes à la Corporation, puis ont été mis sur le trottoir pour rembourser ses dettes. Certains sont cependant ici de leur propre gré, bien que cela reste très rare, et sont pour leur part, considérés comme des Soldats assignés à la prostitution, mais non en tant que mac’. Chaque prostitué possède un mac’ qui s’occupe d’eux et de leur protection, pour qu’ils restent en bonne santé et suffisamment attirant pour rapporter de l’argent.

Liste des prédéfinis
Le règlement


♣ Les ordres du Patron sont absolus et nul n’a le droit de les contester, sous peine de pouvoir se voir éliminé.
♣ Aucun membre de la Corporation n’a le droit de tuer un autre membre. Même si c’est un traître, seul le Patron à le droit de donner l’ordre d’éliminer un membre du clan.
♣ Les membres peuvent disposer à leur guise de tout le réseau du clan, que cela soit d’informations, ou même des prostitués.
♣ Les Soldats assignés à la protection d’un(e) prostitué(e) n’ont pas le droit de toucher à ce(tte) dernier(ère). Ils peuvent en revanche, disposer des prostitué(e)s de leurs collègues.
♣ Nul n’a le droit de parler de la Corporation à une personne extérieure à cette dernière et encore moins à la Police, sous peine d’être retrouvé et réduit au silence.
♣ Chaque membre de la Corporation reçoit une part proportionnelle à son rang dans la hiérarchie, sur les méfaits/services qu’il produit.
♣ Les prostitués, n'ont pas de logement personnel et doivent vivre avec un membre de la Jackowo's, ayant accepté de les héberger. Souvent leur soldat de cœur, mais pas forcément. Les Soldat ayant accepté de loger un prostitué reçoivent une compensation, qui s'ajoute à la dette des prostitués logés.
♣ Le Rivers Casino est ouvert 24h/24 et 7j/7 et les soldats de Carreaux y travaillant se doivent de porter l'uniforme, comme tous les autres employés : pantalons/jupes, vestons et nœuds papillons noirs sur une chemise blanche pour les serveurs, barman et croupier et costumes et cravates noirs sur chemises blanches pour les agents de sécurité.
♣ Les membres de la Jackowo's Corporation se doivent toujours d'être bien habillés, lorsqu'ils sont en service. Qu'ils travaillent au Rivers Casino, dans un autre établissement de la Corporation, ou non.


Au sein du quartier général


La Jackowo’s Corporation possède plusieurs lieux de rassemblement dans tout North Side, afin d’éviter de créer des habitudes de rendez-vous qui pourraient être descellées par la police, qui pourraient par la suite organiser une descente.
Mais les deux lieux les plus importants se trouvent être le Rivers Casino dont la Corporation tire une grosse partie de ses bénéfices, ainsi que le Jackowo’s Pauwn Shop, qui se trouve à Polish Village, dans l’ancien quartier de Jackowo’s, où tout a commencé…
Tous les membres de la Corporation possèdent un domicile à North Side, excepté les Associés qui n’y vivent pas forcément et peuvent être dans d’autres quartiers. Seul les prostitué(e)s ne possèdent pas de logement et sont hébergé(e)s chez leur mac’ afin qu’ils puissent continuellement garder un œil dessus.

Revenir en haut Aller en bas
Game Master
4) Les clans J7v1
Race : PNJ - Maître du jeu
Autre
Messages : 267
Points rp : 3
PNJ super stalkeur ↕
Game Master
PNJ super stalkeur



Jeu 31 Jan - 9:22

Le Gang des Bastardos



Présentation


Aussi connu sous le nom de « La Pandilla Bastarda », ce sont les restes des diverses gangs et trafic de drogues qui sévissaient dans Chicago, avant de démantèlement de chacun d’entre eux, par la police. Ce fut en 2024 que, Luis Flores, un ancien du trafic de drogue colombien et ayant réchappé à la prison, contrairement au reste du gang auquel il appartenait, décida de reprendre les rênes des rues de West Side en rassemblant autour de lui des voyous des ruelles, ainsi que les dealers qui avaient eux aussi échappés aux mailles du filet de la police. Il regroupe essentiellement des jeunes de la rue qui ont été abandonnés, ainsi que des voyous de toutes les ethnies, bien qu’ils soient principalement d’origines centre et sud-américaines, porto-ricaines et mexicaines. Par la force de leurs poings, ce cartel est maintenant maître de tous les trafics de drogues de Chicago et contrôle également le trafic d’armes. Ce que vous recherchez dans l’un de ces deux domaines, ils le possèdent forcément. Attention à avoir l’argent qu’ils vous demandent, car ils ne font pas crédit et si vous n’avez pas de quoi les payer, ils vous exécuteront sans somation, à moins qu’ils puissent vous revendre à la Nowakowski Family. Ou qu’ils ne vous tuent et ne vendent votre famille à cette dernière… Ils ne sont pas un groupe très discret, mais sont par contre très nombreux. C’est pour cela que, malgré leurs nombreux démêlés avec la police, ces derniers n’arrivent toujours pas à les éradiquer des rues de West Side, de nouveaux membres affluant continuellement.


Les membres


♣ El Jefe : (1/1) Luis Flores, aussi communément appelé « Le Boss », il a tous pouvoirs sur les membres du gang, que cela soit de vie ou de mort, comme de leur liberté. C’est lui qui récupère l’intégralité des profits faits sur les trafics de drogues et d’armes, puis les redistribue au reste de son groupe comme bon lui semble. Il contrôle lui-même les marchés de la drogue et des armes, assisté des Tienientes.

♣ Los Tenientes : (1/2) Les deux bras droit du Boss, ils lui servent d’intermédiaire, quand il ne cherche pas lui-même à être en contact avec les membres de son gang. Ils assurent principalement sa protection, mais peuvent également faire des tâches secondaires, comme être les représentants officielles de leur Jefe à certains rassemblements. Ils assistent chacun le Boss dans les affaires du gang, l’un pour la drogue et l’autre, Santiago Ramirez, pour le trafic d’armes.

♣ Los Traficantes : (1/X) Ils se répartissent en deux groupes : Ceux qui fabriquent la drogue, les Scientifiques et ceux qui la redistribuent dans les rues de West Side, les Dealeurs. Ils n’ont aucunement le droit de toucher à la dope de qualité qu’ils produisent, c'est-à-dire la cocaïne, mais peuvent consommer les autres drogues qui ne sont pas du marché principal et peuvent faire appel autant qu’ils le souhaitent aux autres secteurs du gang s’ils en ont besoin. Les dealeurs ne sont pas considérés comme des véritables membres du gang, contrairement aux scientifiques et à ceux s'occupant du trafic d'armes, n'étant pas forcément des personnes de confiance et étant principalement de la chair à canon.

♣ Los Asesinos : (3/X) Ils sont ceux qui s’occupent du trafic d’armes, ainsi que de l’assassinat des clients qui ne peuvent payer le gang. Ils sont répartis en deux catégories, entre ceux qui s’occupent du marché des armes, les Revendeurs et ceux qui utilisent les armes, les Assassins. Ces derniers peuvent également faire office de garde du corps auprès des Marchands de Rêve, ainsi qu’auprès des clients les plus fidèles, qui les payent très cher.

Liste des prédéfinis
Le règlement


♣ Tous les membres du gang doivent obéir à n’importe quel ordre del Jefe. Ce dernier se chargera d’exécuter personnellement ceux qui lui désobéissent.
♣ Il est interdit à tous les membres des Bastardos de consommer la marchandise produite par les Scientifiques et qui est vendue aux clients. Ils peuvent cependant consommer de la weed et autres drogues coupées, tant qu'il ne s'agit pas des produits de qualités.
♣ Les conflits peuvent être réglés par la violence, mais il est interdit de tuer intentionnellement un membre du gang. Seul le Boss et les Tenientes ont le droit de tuer les membres du gang, peu importe le motif.
♣ Par principe, l'on ne parle pas des affaires du gang avec les Dealeurs. Ils sont là uniquement pour transporter et distribuer la drogue et ils sont en première ligne de mire pour se faire attraper par la police, alors l'on ne parle pas des sujets sensibles avec eux.


Au sein du quartier général


La Pandilla Bastarda n’a pas de QG officiel où élire ses quartiers, afin de ne pas subir une descente de police. Ils se regroupent donc la plupart du temps au Gallina Gritando dans les quartiers de Humboldt Park où ils passent tous le plus clair de leur temps, quand ils n’ont rien à faire.
Leurs laboratoire sont basés sous dans les sous-sols du Folklore dans le quartier de Wicker Park, et la majorité de leur cargaisons d’armes se trouve dans un des hangars du Chicago Auto Recon, dans les quartiers de Pilsen, bien que l’un des Tienentes et nombre d’Assassins en gardent une réserve chez eux.
Il arrive fréquemment que les réunions soient faites chez l’un ou chez l’autre des deux bras droit du Jefe.

Revenir en haut Aller en bas
Game Master
4) Les clans J7v1
Race : PNJ - Maître du jeu
Autre
Messages : 267
Points rp : 3
PNJ super stalkeur ↕
Game Master
PNJ super stalkeur



Lun 4 Fév - 10:01

La Nowakowski Family



Présentation


La Nowakowski Family est une très vieille famille mafieuse, qui existait déjà à l’âge d’or des mafias, bien qu’elle ne se soit jamais démarquée des autres familles du crime.
C’est une mafia assez petite, dont la fortune ne se résume qu’aux bénéfices qu’elle tire des deux établissements qu’elle possède et qui a toujours survécu grâce à ses alliances avec les autres clans qui régnaient sur Chicago.
De part sa petite taille et ses activités criminelles très faibles, sa structure hiérarchique s’est donc développée différemment des autres mafias, pour que la chaîne de commandement soit limitée et au plus près des activités.
Elle est spécialisée dans le trafic d’informations, ainsi que dans la prostitution haute gamme au sein de ses deux établissements, qui sont officiellement des bars où l’on peut louer les services d’escort-girl et d’hôtes.
Les employés des deux établissements sont des personnes ayant soit décidé de leur plein gré de venir y travailler, soit ont été victime de dette auprès de la Nowakowski Family, ou ont été vendu à cette dernière par les Bastardos. On remarque cependant qu’il y a plus de personnes volontaires chez les hommes travaillant chez The Male, que de femmes au The Guest, qui sont souvent là-bas pour cause de dette, même si elles restent bien traitées.


Les membres


♣ Parrain : (1/1) Ou la marraine, Anna Nowakowski est la première femme à être à la tête de la famille Nowakowski depuis la création de cette dernière, elle est la propriétaire légitime du The Guest et The Male. Elle s’occupe personnellement de la gestion du The Guest et laissant la gestion du The Male au Comptable de la famille, mais a son mot à dire sur tout ce qui se passe dans ses établissements.

♣ Comptable : (1/1) L’assistant du Parrain, il s’occupe en théorie de la gestion des établissements de la Nowakowski Family, même si avec l’intervention de la matrone actuelle, il s’occupe uniquement et en intégralité du Host-club. C’est lui qui décide de tout ce qui se passe là-bas, ainsi que des employés qui s’y trouvent, en plus de seconder le Parrain dans sa tache de chef de la famille Nowakowski. C’est également lui qui s’occupe de gérer l’image public de la famille, en tant que « simple propriétaire de bar à escort », ainsi que de la protection juridique de cette image en employant les bons avocats.

♣ Videurs : (4/8) Ils sont les gardiens officiels des portes du Guest et du Male. Ils sont chargés de refouler les personnes indésirables qui tentent d’entrer, mais également de sortir ceux qui créent des problèmes à l’intérieur des établissements. Ils sont chargés de la protection des employés, et surtout des prostitués et des hôtes, ainsi que de leurs supérieurs. Le Parrain et le Comptable peuvent également les envoyer pour intimider une personne qui n’a pas les faveurs de la famille, ou bien qui a une dette envers eux. Chaque établissement possède quatre videurs, dont deux positionnés à l’entrée du bar, un en surveillance à l'intérieur des locaux et un suivant constamment le gérant de l’endroit. Les videurs possèdent tous un taser afin de neutraliser les clients récalcitrants et ceux appartenant à la Nowakowski Family, disposent également d'un revolver ou d'une autre arme personnelle.

♣ Employés : (3/X) Il s’agit de toutes les personnes travaillant dans l’un des deux bars de la Nowakowski Family. Certains sont des membres de la famille mafieuse, d’autres de simples employés travaillant pour gagner leur vie, mais travailler au The Guest ou au The Male vous assimile automatiquement aux Nowakowski, que vous leur ayez prêté fidélité ou non. Il s’agit là des personnes possédant des postes tout à fait normaux pour des bars, tel que barman, serveurs, musiciens ou encore agents d’entretien. Le médecin en charge des prostituées est également un employé, bien que de rang supérieur et étant une personne de confiance appartenant à la famille Nowakowski.

♣ Hôtes/Gigolos : (5/X) Uniquement composés d'hommes, ils sont chargés de divertir les client(e)s qui viennent boire un verre au bar The Male. Ils peuvent leur tenir compagnie, autant qu'ils peuvent leur vendre leur corps, moyennant cependant une certaine somme. Hommes ou femmes, ils doivent satisfaire tout le monde. Aux risques sinon de subir les colères du Comptable, celui gérant l’endroit, et qui peut également les utiliser quand il le souhaite lui-même. Certains sont ici pour payer leurs dettes, mais on trouve beaucoup de personnes ayant fait le choix de ce métier, parmi eux.

♣ Escort-girl/Prostituées : (3/X) Étant uniquement des femmes, elles sont le symbole même du désir et du plaisir, elles s'occupent des clients de The Guest et doivent satisfaire toutes leurs envies, pouvant être l'objet ou le maître de ceux venant se réfugier dans leurs bras. Elles sont sous la protection absolue de leur Marraine, et se doivent d'obéir à chacun de ses ordres. Officiellement, elles font le travail d’escort-girl, même si la réalité et tout autre. Certaines sont là par choix, mais la plupart ont terminé ici à cause de dettes, que cela soit à la Nowakowski ou auprès de la Padilla Bastarda.


Liste des prédéfinis
Le règlement


♣ Le client est roi. Cependant il y a certaines limites et si l’un des employés est trop violenté, le client sera interdit de passage dans les établissements de la famille, pendant une durée indéterminée, voire définitive. Si toutefois le client revient, il n’est pas garanti qu'il soit bien accueilli par les employés, aussi bien que par le reste de la clientèle.
♣ Les clients se doivent de respecter les employés et surtout les travailleurs du sexe. Ils peuvent certes jouer avec, faire pratiquement ce que qu'ils veulent de leur corps dans la limite du possible puisqu'ils sont là pour assouvir tous leurs fantasmes, mais ils ont interdiction de les abîmer.
♣ Les employés se doivent de ne rien cacher et de tout dire au Parrain et à son Comptable, que cela soit le comportement d'un client, les aveux sur l’oreiller de ce dernier ou une mésentente entre employés. Rien ne doit lui être passé sous silence.
♣ Les employés ont autorisation de consommer de temps à autre des stupéfiants à titre récréatif, mais aucune drogue dure susceptible de les mener à une dépendance et à dégrader leur santé.
♣ Les employés se doivent de prendre régulièrement rendez-vous auprès du médecin de la famille, pour dépister toutes maladies sexuellement transmissibles.
♣ Tous les employés, ainsi que les clients, se doivent de se protéger. Seul les clients habitués dont l'établissement sait qu'ils ne portent aucune maladie, ont le droit de s'adonner à leur plaisir sans protection.
♣ Toutes les prostituées sont assignées à l’établissement The Guest et les gigolos, au bar The Male. Il arrivent que les deux établissements fassent des événements communs, mais chaque établissement possède ses spécialités homme ou femme.
♣ Les établissements de la Nowakowski Family sont ouverts de midi à 3h du matin. Les prostitués et les gigolos travaillent 5 ou 6 jours par semaine en fonction de ce qu'ont décidé les travailleurs du sexe dans leur contrat et peuvent faire parfois des journées jusqu'à 10h de travail.
♣ Les prostitués et gigolos sont payés 7,25$ de l'heure (soit environs 1921,25$ pour les 6j/7 et 1450$ pour les 5j/7, s'ils travaillent 10h par jour). Ils ne reçoivent pas d'augmentation mais peuvent obtenir un pourcentage de 10% sur les gains obtenus au-delà de leur salaire (si une prostituée en 10h 5j/7 a fait un chiffre d'affaires de 1650$, la différence par rapport à son salaire sera de 200$ et elle gagnera donc 20$ de plus ce mois-ci, soit 1470$).
♣ Le chiffre d'affaires que peuvent faire les prostituées et les gigolos, compte les prestations d'escortes, sexuelles (qui valent plus que les prestations d'escortes) et les consommations que le client a achetées. Les informations collectées sont indépendantes, le pourcentage de ces dernières variant en fonction de la qualité de l'information.
♣ Les endettés (gigolos et prostituées forcés de travailler pour la Nowakowski Family pour rembourser leurs dettes) ne touchent que 10% de leur salaire, le reste revenant directement à la Famille pour régler une partie de leurs dettes. Ces 10% ne suffisant donc pas aux endettés à pouvoir se payer un logement, ils sont donc forcés d'être hébergés au The Guest et au The Male (en fonction de l'établissement où ils travaillent). Ce logement n'est cependant pas gratuit et vient donc augmenter la dette qu'ils ont déjà auprès des Nowakowski. Mais ils n'ont pas d'autres solutions pour pouvoir vivre, avec seulement 10% de leur salaire.
♣ Tous les employés ont quartier libre en-dehors de leurs horaires de travail. Les endettés sont néanmoins surveillés, même si ce n'est pas forcément une surveillance physique constante. La Nowakowski Family gagnant une partie de son argent dans le trafic d'informations, ils ont les moyens de savoir ce que font leurs employés et de s'assurer que les endettés ne s'enfuient pas où n'aillent pas voir la police.
♣ Les employés ont des uniformes. Traditionnels pantalons/jupes, vestons et nœuds papillon/cravates noirs sur chemises blanches pour les serveurs et barman et costumes pour les videurs. Les costumes ne sont néanmoins pas forcément noir sur chemise blanche avec cravate et peuvent varier en fonction de la personne (costume pourpre, gris, rayé, avec cravate, lacet ou rien, avec ou sans veston, etc.) tant que cela reste traditionnel et va à la personne qui le porte. Les gigolos et prostituées se doivent d'être élégamment habillés eux aussi, tout en invitant à la tentation. Les tenues des employés doivent refléter le fait que la Nowakowski Family a du goût et du style.


Plan du quartier général


La Nowakoski Family possède deux établissements : The Guest, qui fait office de maison-close dans Downtown, en zone neutre dans la ville de Chicago, et The Male, qui est un host-club situé dans l’un des quartiers LGBT de North Side, sur le territoire de la Jackowo’s Corporation.
Les deux établissements possèdent les mêmes caractéristiques, celles d’un bar en rez-de-chaussée, avec la possibilité de louer des chambres, dans les étages supérieurs. Les sous-sols sont réservés à une clientèle plus fétichiste.
Les gigolos et prostitués vivent pour la plupart dans une pièce commune sous les combles de leur établissement respectif, pour ceux qui ont des dettes à payer et que la Nowakowski Family ne juge suffisamment pas digne de confiance pour les laisser vivre dans un logement à eux, en-dehors des bars. Ceux travaillant ici par choix (simples employés ou travailleurs du sexe) et ceux dans lesquels la famille a suffisamment confiance, ont la possibilité de vivre à l’extérieur de l’établissement dans lequel ils travaillent.


Revenir en haut Aller en bas
Game Master
4) Les clans J7v1
Race : PNJ - Maître du jeu
Autre
Messages : 267
Points rp : 3
PNJ super stalkeur ↕
Game Master
PNJ super stalkeur



Dim 10 Fév - 11:51

Les Nameless



Présentation


Créé en 2028 par un ancien membre de l’armée, Aaron Mortimer, il s'agit d'un rassemblement hétéroclite qui a pour but de détruire tous les gangs et mafia de Chicago, par leurs propres techniques.
Il a donc commencé à bâtir son propre cartel, puis à tisser des relations, pour pouvoir en savoir le plus possible sur les activités de la Jackowo’s Corporation et de la Padilla Bastarda. Pour atteindre son objectif, il n'hésite pas à mettre en place tous les moyens nécessaires.
Il prône que le seul moyen de vaincre les groupes criminels, c'est d'adopter  leurs codes et leurs techniques, vaincre le feu par le feu. C'est pourquoi il a recruté dans ses éléments, des gens, qui ont vu leur vie détruite ou dramatiquement changée par la mafia et les gangs. La Vengeance est le principal motif de cette organisation, qui n'hésitera pas à mêler des innocents pour pouvoir atteindre leur objectif, et qui n'a pas peur d'être hors la loi.
Pour eux, anéantir les clans actuels c'est commencer par devenir une mafia plus puissante qu'eux, anéantir leur marché et mettre leurs membres hors service un à un. Rien ne pourra les empêcher d'aller au bout de leur désir de revanche, ni la loi des Hommes, ni celle des Dieux.
Ils ont donc pour cela recruté dans leurs rangs toutes sortes de personnes, notamment des policiers corrompus pour récolter des informations, mais également des scientifiques pour créer de nouvelles drogues pouvant concurrencer le marché des Bastardos, ou encore des politiciens souhaitant évincer l’influence de la Jackowo’s Corporation dans le milieu politique.
C’est un groupe très patient, qui a su se faire discret durant les quatre années ayant suivis leur création, le temps de se former, de mettre en place ses tactiques et qui commence tout juste à attaquer.


Les membres


♣ Le Patriarche : (1/1) Aaron Mortimer, il a recruté personnellement la grande majorité des membres, objet de culte pour ses subordonnés pour qui il incarne la Justice et le Bien absolu. Il a tout pouvoir sur chacun des membres à n'importe quelle échelle, rien ne lui échappe et toutes les informations transitent par lui, quasiment rien ne se fait sans son aval.

♣ Le Lieutenant : (1/1) Damian Myers, il n'est pas celui avec le plus d'expériences ni le plus de force ou d'aptitudes, mais bien celui qui porte le plus d'admiration envers le chef. C'est parce qu'il peut avoir une totale confiance en lui qu’Aaron lui a offert ce poste. Il fait appliquer les ordres du chef, et répand l'idéologie vengeresse du groupe en maintenant la flamme de la vengeance dans le cœur de chacun. Son rôle est plus idéologique qu'autre chose, néanmoins, son autorité ne se discute pas.

♣ Les Aînés : (2/3) Ils sont trois et sont ceux vers qui on va davantage se tourner pour tout ce qui est logistique. Véritables porteurs de l'autorité de leur chef ils coordonnent les différents membres et les opérations en cours. Ils ont chacun un poste différent, l'un affecté à tout ce qui concerne leur cartel, sa gestion, la production, distribution des drogues et autres marchés sur lesquels sont les Nameless. L'autre, Kristian Kleshkova, chargé des relations extérieures, de sa protection judiciaire. Enfin la dernière, Marion Leprince, est affectée directement à tout ce qui concerne les gangs, et la récolte des informations à ce sujet. Ils peuvent utiliser à leur convenance tous les membres des Nameless pour mettre en place leurs projets, et répondent la plupart du temps directement à Aaron. Même si parfois le Lieutenant fait tampon entre eux. Chacun a une rancœur personnelle et profonde envers l’un des gangs de Chicago.

♣ Les membres : (2/X) De fervents partisans à la cause des Nameless, ils se sont tous engagés parmi eux afin de détruire la Jackowo’s Corporation et la Padilla Bastarda, leur vouant une profonde haine. Leur fidélité pour Aaron Mortimer est absolue, ils le considéreraient presque comme un Dieu, prêts à donner leur vie à ce dernier et à la destruction des gangs de Chicago. On retrouve de tout parmi eux, que cela soit des policiers et politiciens corrompu, des scientifiques et médecins radiés pour avoir commis une faute ou fait des expériences sur des humains, des mercenaires et de simples victimes des divers clans. Ils sont répartis en quatre groupes, ceux soutenant la cause d’un point de vue financiers, ceux étant à la récolte des informations dans les diverses structures de la ville, ceux travaillant sur de nouvelles drogues et ceux se chargeant du reste, tel que la distribution de ces dernières, la recherche de cobaye et la disparition des témoins.

Liste des prédéfinis
Le règlement


♣ Les traîtres seront mis à mort.
♣ Les Nameless sont une famille et doivent tous se soutenir les uns les autres, même en-dehors de leurs activités pour le cartel.
♣ Les membres se doivent de garder des liens et une correspondance régulière avec les lieutenants et leur chef.
♣ Les lieutenants sont les aînés de la famille, leur autorité descend directement de leur chef et patriarche, il faut leur obéir.
♣ La soumission et l’obédience sont de mise, face à leur chef.
♣ Aucun sursaut de révolte à l’égard du Patriarche n'est toléré, ni aucune remise en doute de son autorité.
♣ Le chef a droit de vie et de mort sur chacun, même si peu le savent.
♣ Toute fraternisation avec les groupes criminels de Chicago, de quelconque sorte, est interdite en dehors d’une infiltration.
♣ Aucune information ne doit être divulguée à quiconque, en dehors des Nameless.
♣ Quoiqu'il arrive et quelque soit les circonstances les membres des Nameless passent avant toute chose.
♣ Le seul but est de mettre un terme à La Jackowo’s Corporation, la Padilla Bastarda et, dans une urgence moindre car utile, la Nowakowski Family. Tous les moyens sont permis.
♣ Les relations entre les membres sont encouragées, plus le groupe est soudé, plus ils seront efficaces dans leur lutte pour la Justice.


Plan du quartier général
 

Situé dans un coin isolé de South Chicago, au milieu docks désaffectés de la North America Stevedoring Company, à première vue on pourrait penser à un squatte mais tout est parfaitement organisé. Le bâtiment est une ancienne usine de chargements, elle est divisée en deux étages. Le rez-de-chaussée, où tous les membres se côtoient, et le premier étage en mezzanine depuis laquelle le chef et ses lieutenants peuvent voir tout ce qui se passe. Le premier étage est beaucoup plus aménagé, et au fond règne un immense siège qui ferait presque office de trône pour leur chef. Pas de peinture ni de meuble tape à l’œil, seulement le nécessaire. Différents espaces sont créés grâce à des cloisons coulissantes, tout a été pensé pour pouvoir déménager en vitesse en cas de problème. Le QG est davantage un point de rassemblement qu'autre chose, de multiples « planques » sont à disposition des Nameless à travers tout South Side.

Revenir en haut Aller en bas
Game Master
4) Les clans J7v1
Race : PNJ - Maître du jeu
Autre
Messages : 267
Points rp : 3
PNJ super stalkeur ↕
Game Master
PNJ super stalkeur



Dim 17 Fév - 15:41

Chicago Police Department



Présentation


Les origines du CPD remontent à 1837, l’année même où le village de Chicago devint une ville. Les bases actuelles du CPD furent rapidement posées : une division des hommes par secteur, un chef de police nommant ses adjoints, le contrôle du Maire sur le chef de la police, décentralisation du système. À Chicago, cette police « municipale » possède en réalité les pouvoirs de la police nationale française. Avec la modernisation de la police, elle a été à plusieurs reprises réorganisée.
A l’heure actuelle, elle s’organise autour de deux Bureaux et des Services Spéciaux. L’ensemble du CPD est dirigé par le Surintendant de Police et son adjoint. Les Bureaux sont dirigés chacun par un Chef et leurs adjoints pour diriger les Services/Secteurs.

Le premier Bureau est le Bureau d’Investigation. Il est séparé en plusieurs services (vols et crimes financiers, crimes violents, crime organisé) qui ne s’entendent pas toujours sur la juridiction des affaires. Tous les hommes affectés à ce Bureau, sont des enquêteurs dont les grades vont de Sergent à Commandant. Ce Bureau travaille en étroite collaboration avec les Services du Procureur. Si la police mène l’enquête, ces services donnent une direction à l’enquête, assurent la liaison avec les juges et représenteront la partie civile lors du jugement. Le CPD ne peut pas travailler sans eux, néanmoins, il ne sont pas stricto sensus membres de la Police. A Chicago, il y a un procureur adjoint par Service du Bureau d’Investigation. Selon l’importance de l’affaire et l’investissement du procureur général, ce sera lui ou un assistant qui dirigera une enquête. Le Procureur Principal ne prend les choses en main qu’en dernier recours.

Le deuxième bureau est celui des Patrouilles. Il est séparé en quatre secteurs (North Side, West Side, South Side, Downtown) eux même séparés en districts. Il s’agit de la police de proximité. Leur principale tâche est donc de patrouiller dans les rues de Chicago. Cela fait qu’ils sont les premiers à intervenir sur le lieu de tout accident ou crime. Dans ces cas-là, leur tâche est de sécuriser les lieux et regrouper les potentiels témoins en attendant le Service Scientifique et les enquêteurs. Ce sont aussi les policiers les plus exposés. Cependant, on trouve aussi parmi eux de simples agents de circulation. En fait, c’est considéré par beaucoup comme le Bureau des Corvées (patrouilles, circulation, astreintes, protections mineures).

Les Services Spéciaux comprennent des corps ultra spécialisés, tels que la Brigade d’Intervention, la Douane, le Service Scientifique, le Bureau de Contrôle et même la Fourrière. La Brigade d’Intervention est une brigade d’élite entraînée aux situations les plus risquées et ils s’entraînent chaque jour jusqu’à ce qu’on fasse appel à eux. Ils sont dirigés par un Commandant qui ne reçoit d’ordres que du Surintendant ou de son adjoint. Les Services Scientifiques sont composés de tous les techniciens et médecins légistes capables de donner aux enquêteurs des preuves scientifiques. Ils sont officiellement Officiers de Police, mais n’ont pas le droit de porter des armes, doivent toujours attendre qu’une scène de crime soit sécurisée, etc. Seul leur Commandant est un policier à part entière. Quand au Bureau de Contrôle, c’est la police des polices. Pour y entrer, il faut avoir des états de service absolument exemplaires et que personne n’est aucun doute sur le fait que le postulant soit propre. Le Bureau de Contrôle intervient dès qu’il y a un doute sur les actions d’un policier et surtout, ils tâchent de surveiller la corruption au sein du CPD. Ils sont dirigés par un Commandant qui ne dépend que du Surintendant et sont particulièrement détestés de leurs collègues.

Les membres


♣ Surintendant de la Police : (0/1) Nommé par le maire, c’est un policier de carrière, qui a participé directement à l’élimination des anciennes mafia par la police. Il a ensuite été suffisamment malin politiquement parlant, pour s’assurer que le futur maire ne l’oublierait pas quand viendrait le moment de changer de Surintendant. En effet, bien qu’il soit un policier, le Surintendant gère plus souvent de la politique et les médias. En collaboration avec le maire, sachant que celui-ci peut le virer à tout instant, le surintendant n’a pas l’avantage en cas de désaccord, il fixe les priorités de la police. Il doit ensuite gérer les différents budgets, fixer les objectifs de chaque service et secteur… C’est aussi lui qui devra répondre face aux médias en cas de grosse tambouille. Ses responsabilités sont très éloignées de son métier de base, ce qui explique qu’il s’entoure souvent d’Ajoints, non policiers, pour le conseiller.

♣ Premier Adjoint au Surintendant : (0/1) Parmi les adjoints du Surintendant, c’est le seul qui doit être obligatoirement policier de carrière. De fait, on lui délègue souvent la communication envers la base. Autrement dit, il fait le tampon entre les Bureaux et les Services d’une part, et le Surintendant d’autre part.

♣ Chefs : (1/2) Nommés par le surintendant, les deux chefs de la police dirigent chacun un Bureau. L’un, Bionaelia, le Bureau des Investigations, et l’autre, le Bureau des Patrouilles. A priori, le premier est bien plus prestigieux. Mais gérer toutes les patrouilles est aussi une énorme responsabilité ! Tous deux sont des policiers expérimentés, qui ont derrière eux une longue carrière dans leur bureau respectif. Comme le Surintendant, ils doivent jouer avec la politique de la ville, ce qui n’est pas tous les jours faciles. Selon leurs affinités et leur succès dans ces marchandages comme dans leur travail, il est possible que l’un d’eux devienne Surintendant à son tour.

♣ Chefs Adjoints : (1/7) Il serait impossible de diriger seul tout un bureau. C’est pourquoi chaque Chef nomme un adjoint pour chaque service/secteur dépendant de lui, dont Samuel O. Shepherd, chef adjoint au Crime Organisé, en accord avec le surintendant et son adjoint. Théoriquement, ces adjoints sont censés jouer les arbitres entre eux, pour éviter toute guerre ouverte entre les services et les secteurs. Mais parfois, ce sont bien eux les plus véhéments. Eux aussi doivent gérer la politique et surtout, faire accepter les décisions politiques aux hommes sous leur commandement.

♣ Commandants : (0/X) Les commandants sont les policiers à la lisière entre la base active de la police et les hauteurs politiques et gestionnaires. Leurs rôles diffèrent grandement selon leur Bureau et leur Service. Trois commandants en particulier sont importants : celui de la Brigade d’Élite, celui du Bureau de Contrôle et celui des Services Scientifiques. Le Bureau d’Investigation possède plusieurs commandants, des enquêteurs expérimentés qui dirigent plusieurs enquêtes en même temps. Certains peuvent être attachés à un ensemble particulier, comme toutes les affaires liées aux Bastardos ou toutes celles liées à la Jackowo. Au sein du Bureau des Patrouilles, les commandants dirigent un poste local et donc toutes les patrouilles et autres au sein d’un district, selon les ordres de leur Chef Adjoint.

♣ Capitaines à Sergents : (1/X) Les policiers gradés. Ils ont au moins deux ans de service irréprochables en tant qu’Officier de Police avant d’avoir été promu sergent. Les promotions s’accompagnent systématiquement de formations. Deux ans au minimum écartent deux promotions. En général, les promotions ne permettent que d’évoluer au sein du Bureau auquel on appartient. Plus un policier est gradé plus il aura de responsabilités : les policiers gradés doivent souvent gérer des équipes plus ou moins réduites, apporter leur soutien à leurs subordonnés, participer à la formation des officiers… Les grades sont, du moins important, au plus important : Sergent, Lieutenant, Capitaine. Être gradé ne prive pas les policiers du Bureau des Patrouilles, des dites patrouilles, et même pas des autres corvées. Pas même la circulation même si en général, il s’agit là de sanctions.

♣ Officiers de Police : (4/X) La base de la base. Tout policier a un jour commencé par là. On devient officier de police après deux ans à l’école de Police. Pour entrer dans cette école, il faut posséder un casier judiciaire parfaitement vierge. Il ne faut même pas avoir été suspect dans une affaire criminelle. La formation est théorique (lois, procédures, fonctionnement interne, psychologie) et pratique (entraînement aux tirs, maniement des tonfas, self défense, mises en situation…). Elle comporte aussi plusieurs stages. On dit souvent que la police est payée au lance pierre, et ce n’est que plus vrai pour tous ces officiers. Ceci explique peut être que certains officiers en patrouille se laissent corrompre… Lorsqu’ils débutent, ils commencent leur carrière au Bureau des Patrouilles, à l'exception des agents infiltrés, qui sont recrutés dès la fin de l'école de police. Ces derniers sont donc entraînés et conditionnés pour intégrer un gang spécifique et ne débutent pas en tant qu'agent de patrouilles, pour que leur visage ne soit pas déjà connu des gangs.

Liste des prédéfinis
Le règlement


♣ Les policiers doivent toujours travailler par deux. Il est interdit de partir en patrouille, interroger un témoin, interpeller un suspect, sans avoir avec soi son partenaire.
♣ L’usage de la force ne doit se faire qu’en dernière mesure. Face à un problème, les officiers en patrouille doivent d’abord tenter de parler aux fauteurs de troubles. Ils ne peuvent faire usage de force, que si une personne est un danger pour les autres, ou pour lui-même.
♣ Lorsqu’un policier dégaine, il doit d’abord ordonner au suspect de s’arrêter et de lever les mains en l’air. Si le suspect n’obéit pas, le policier doit effectuer un tir de sommation. Si le suspect n’obtempère toujours pas, le policier est autorisé à faire feu. Ces règles ne s’appliquent pas si le suspect est armé et menaçant.
♣ Tout officier du Bureau des Investigation doit être joignable à tout moment, s’il n’est pas en jour de repos. Un officier sans enquête active n’est pas dispensé de présence au Bureau : il devra apporter son aide à ses collègues.
♣ Quand deux officiers patrouillent, le passager doit communiquer avec le Central toutes les 5 minutes. Si la patrouille constate un évènement et doit intervenir, le passager doit le signaler. Si le Central envoie un appel sur un lieu pour un évènement qui leur a été signalé, toute patrouille à moins de trois kilomètres doit répondre au Central et se rendre sur les lieux.
♣ Un policier en exercice ne peut pas boire de l’alcool. Il lui est aussi interdit d’accepter un quelconque cadeau venant d’un citoyen.

Plan du quartier général


Le CPD occupe une tour de Downtown. Le rez de chaussé est ouvert aux visiteurs et permet à des citoyens de venir porter plainte. Chaque étage est ensuite attribué à un Service, un Secteur, un Bureau. Tous les services centralisés sont ici, comme le Central, c’est à dire le centre qui fait circuler les informations entre les différentes patrouilles, district et services, se trouvent aussi ici. Le bureau du Surintendant et de ses proches collaborateurs occupent le dernier étage. L’immeuble possède aussi deux sous sols : l’un pour cellules de détention provisoires, l’autre pour les archives des pièces à conviction et les saisies de la Douane en attente de destruction.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: